• PLATEFORMEJAUNE

MENACES DE GUERRE NUCLEAIRE: L'ENNEMI PRINCIPAL EST DANS NOTRE PROPRE PAYS!


MENACE DE GUERRE NUCLEAIRE: PROLETAIRES DU MONDE ENTIER UNISSONS NOUS CONTRE NOS GOUVERNEMENTS CONTRE LES POUTINE MACRON BIDEN ET AUTRES GRANDS MALADES A LA SOLDE DES CLIQUES BOURGEOISES! MACRON AU ORDRE DE BERNARD ARNAULT, ET DE LA HAUTE BOURGEOISIE FRANCAISE, CHEF DE GUERRE DE L'OTAN PLACE LA FRANCE PROBABLEMENT EN TETE DE LISTE DE POUTINE QUI ENVISAGE SERIEUSEMENT DES FRAPPES NUCLEAIRES!



Le conflit en Ukraine, l’escalade des menaces, constitue un point de bascule vers un conflit majeur. L’histoire s’accélère : les contradictions interimpérialistes deviennent fortes. Après la chute du mur du Berlin, la Chine est monté en puissance: elle fournit au monde l’essentiel des produits manufacturés. La Russie a remis d’aplomb son secteur agricole, devenu premier exportateur mondial de céréales. Elle est également la fournisseuse en Gaz de l’Europe. POUTINE a accéléré le réarmement de la Russie qui est à la pointe des armes nucléaires les plus perfectionnées. Clairement, les déclarations de Poutine reflètent qu’elle est en position de force. Elle mène une politique internationale agressive en finançant notamment des courants d’extrême droite en France, mais aussi en ayant financé la campagne de TRUMP. La Russie botte en touche la présence historique de la bourgeoisie française sur son précarré africain. Les Russes récupèrent également des contrats d’exploitation miniers aux Canadiens et Américains. L’armée russe est puissante et aguerrie avec ses diverses interventions, notamment en Syrie. On doit clairement prendre les menaces nucléaires de POUTINE au sérieux. Les armes nucléaires récentes de la Russie représentent des investissements très lourds pour un pays qui a un PIB bien en deçà de pays occidentaux tels que la France, où l’Allemagne. On investit pas des sommes pharaoniques dans des missiles hypersoniques pour décorer les parades de Moscou...

Il est également évident que les oligarques russes et leurs alliés se sentent menacés par les impérialistes américains et leurs alliés et ils ont raison de sentir menacé eu égard à leurs agissements depuis des dizaines d’années en Europe et en Afrique: bombardements de populations civiles à BELGRADE dans les années 90, et en Lybie plus récemment.

On ne peut avoir que de la sympathie pour la population ukrainienne qui aspire à un régime de liberté. Elle est prête au combat et résiste comme elle le peut. Mais en l’absence d’une conscience communiste, ses aspirations se retrouvent ballotées et instrumentalisées par le gouvernement ukrainien, l’impérialisme américain et tristement noyauté par des groupuscules d’inspiration néonazis.

Les sanctions massives du camp américain et Occidentales décidées en réaction à l’invasion de la Russie attisent clairement le feu et sont contre-productives : elles vont couter bien plus cher aux peuples russes et français, qu’elles ne le couteront à POUTINE et son entourage. En Europe, et en France, on est dépendant du gaz RUSSE pour l’énergie les engrais azotés… Pour faire une tonne d’azote, il faut une tonne en équivalent pétrole pour notre propre agriculture… Bref les politiques impérialistes sont non seulement inefficaces, mais elles nous mènent à la catastrophe et pire, à un possible cataclysme nucléaire puisque c’est leur propos. C’est leurs menaces…de part et d'autres, la menace de Poutine et les réponses des états-majors américains et leurs alliés, mais aussi du Ministre de la défense, Jean Luc LEDRIAN.

Le gouvernement français ordonne l'interdiction en France d'un média russe, RT France, au prétexte qu’il propagerait une propagande ennemie… Que dire alors des médias français détenus à 90 % par nos oligarques dont le célèbre BOLORE et de son répugnant candidat ZEMMOUR… Tout ceci reflète bien le coté puéril de ces dirigeants, mais aussi et surtout la profonde débilité de la bourgeoisie française devenue clairement hystérique, irrationnelle et dangereuse si on continue à la laisser agir dans la passivité! L'urgence est vraiment d'éradiquer cette classe sociale, la bourgeoisie, de la face de la Terre: c'est une question de vie où et mort, et cela ne se fera évidemment pas avec un bout de papier toilette, un bulletin de vote, dans les urnes des farces électorale, comme chacun sait. Vu l'urgence de la situation, nous devons tous adhérer à la sagesse de ce dicton populaire "LA FIN JUSTIFIE LES MOYENS". ET CES MOYENS NE SE REDUIRONT PAS A DES BALADES ET DIVERSES MANIFESTATIONS "BON ENFANTS".

Dans l’autre camp, nous avons l’impression que POUTINE, grand admirateur de STALINE, est au-dessus des intérêts rationnels de la bourgeoisie russe, ce qui le rend totalement imprévisible: nul doute que n'importe quel bourgeois ou milliardaire ne pourrait continuer à profiter de leurs privilèges sous les décombres d'une planète dévastée par un hiver nucléaire. Il a un pouvoir démesuré et incontrôlable. Personne ne sait à quoi on peut s’attendre. On peut tout imaginer.

En France, MACRON agit en chef de guerre de l’OTAN, avec le soutien de l’essentiel des principaux « candidats » bourgeois aux élections présidentielles : nul doute que ses provocations et celle du ministre de la Défense, risque bien de nous décerner l'honneur de d'être placé en tête de liste des cibles d’éventuelles frappes nucléaires de POUTINE …

Tous ceux qui continuent à faire confiance à la bourgeoisie, à soutenir ses élites politiques, mais aussi tous les indifférents, prennent aujourd’hui une très lourde responsabilité, y compris pour leur sort… mais aussi le sort de leurs proches eu égard aux menaces nucléaires de POUTINE, qui n’a aucun état d’âme et serait sans doute prêt à mettre à exécution ses menaces, s’il devait se sentir acculé à une défaite.

Que pouvons-nous faire ?

Il est clairement urgent d’enlever la merde des yeux. L’avenir du monde est clairement entre les mains du prolétariat, un prolétariat qui doit se mobiliser en masse, se soulever en masse, disputer le pouvoir à l'État bourgeois, à s’auto-organiser sur la base d’un programme d’union communiste mondiale, un monde libéré de tout rapport d’exploitation, avec partage équitable et égalitaire des richesses de ce monde. Il doit se débarrasser aussi du mythe bourgeois soporifique « démocratique », un cosmétique qui légitime le pouvoir d'un POUTINE en Russie, élu tout comme MACRON et ses prédécesseurs, avec une majorité électorale, un cosmétique qui justifie la dictature des oligarques et des cliques bourgeoises, en France comme en Russie et partout dans le monde, de leurs gouvernements, de hauts officiers à la tête de complexes militaro-industriels: tous ces malades qui nous mènent inexorablement à une guerre nucléaire! OUI L'ENNEMI PRINCIPAL EST DANS NOTR PROPRE PAYS: en France, c'est Bernard ARNAULT, Vincent BOLLORÉ, toute la haute bourgeoisie qui ont vu leur patrimoine explosé, mais aussi leur laquais politiques de gauche comme de droite et d’extrême droite!

Enfin, il faut aussi espérer que la population russe se mobilise contre son oligarchie bourgeoise. Un soulèvement massif du prolétariat français, qui a une ancienne tradition révolutionnaire, pourrait être source d’espoir pour toute la planète et inspirer les classes laborieuses en Russie et partout dans le monde.

Aujourd'hui nous avons tous clairement le dos au mur: c'est concrètement soit une prise de conscience de la nécessité de se soulever en masse, de se battre contre nos propres gouvernements, pour une union communiste mondiale des peuples, soit se condamner à une extinction de masse, la fin de toutes vies sur Terre, et un inexorable cataclysme nucléaire!

PRÉPARONS LES CONSCIENCES À L’URGENCE ET À LA NÉCESSITÉ D’ UN MOUVEMENT INSURRECTIONNEL MASSIF DE NATURE PROLÉTARIENNE ! Nous devons construire un mouvement révolutionnaire reel qui pose la question du pouvoir à un prolétariat conscient et auto-organisé en comité dans chaque entreprise et chaque lieu de vie ! GOUVERNONS-NOUS NOUS-MÊMES !

APPEL DE LA CONFERENCE DE ZIMMERWALD 5-8 septembre 1915


Comment ne pas évoquer l'appel de socialistes internationaux à la conférence de Zimmerwald de 1915 lors de la première grande boucherie du 20 ° siècle, la première guerre mondiale, à la nuance près, qu'à l'époque les puissances impérialistes ne détenaient pas des milliers d'ogives nucléaires. "Du 5 au 8 septembre 1915 a eu lieu à Zimmerwald (Suisse) une Conférence socialiste internationale, la première réunion générale des socialistes internationaux depuis le commencement de la guerre." Extraits "Voici plus d'un an que dure la guerre ! Des millions de cadavres couvrent les champs de bataille. Des millions d'hommes seront, pour le reste de leurs jours, mutilés. L'Europe est devenue un gigantesque abattoir d'hommes. Toute la civilisation créée par le travail de plusieurs générations est vouée à l'anéantissement. La barbarie la plus sauvage triomphe aujourd'hui de tout ce qui, jusqu'à présent, faisait l'orgueil de l'humanité. Quels que soient les responsables immédiats du déchaînement de cette guerre, une chose est certaine : la guerre qui a provoqué tout ce chaos est le produit de l'impérialisme. Elle est issue de la volonté des classes capitalistes de chaque nation de vivre de l'exploitation du travail humain et des richesses naturelles de l'univers. De telle sorte que les nations économiquement arriérées ou politiquement faibles tombent sous le joug des grandes puissances, lesquelles essaient, dans cette guerre, de remanier la carte du monde par le fer et par le sang, selon leurs intérêts."

"La guerre révèle ainsi le caractère véritable du capitalisme moderne qui est incompatible, non seulement avec les intérêts des classes ouvrières et les exigences de l'évolution historique, mais aussi avec les conditions élémentaires d'existence de la communauté humaine." SOURCE MARXISTS.ORG LIEN https://www.marxists.org/francais/inter_com/1915/zimmerwald.htm


302 vues0 commentaire