top of page
  • Photo du rédacteurPLATEFORMEJAUNE

"LUTTE OUVRIERE" église Narodnik trotskienne dernier refuge ultime du réformisme... à deux balles...

Accrochez vous, chers lecteurs, car l'opération « Révélation Trotskienne » est lancée ! Nos agents secrets, alias les Maîtres de la Discrétion (leurs vrais noms sont gardés dans un coffre-fort, viennent de nous servir sur un plateau d'argent deux perles rares. Il parait que dans les couloirs sombres et mystérieux de la Paroisse Narodnik trotskienne' Lutte Ouvrière, certains se la jouent plus révolutionnaires que Robin des Bois à la fête de Sherwood, alors que dans le fond, c'est plutôt Robin des Bois dans la forêt de Trébuchet - ils visent la pomme, mais touchent le pommier. Le père Jean Pierre et soeur Nathalie de ont encore frappé... C'est que dans la saga centenaire de nos camarades trotskiens, les couacs sont aussi fréquents qu'un épisode de "Game of Thrones" (mais avec moins de dragons et plus de dialectique). Serons nous encore les dindons du grand manège des révolutions ratées, trahies, etc? Et voilà notre courageux émissaire anonyme, tel l' Indiana Jones de l'archive, nous dévoilent encore deux pépites à ne pas manquer... Les pitreries de Lutte Ouvrière nous rappellent que les enjeux de la révolution prolétarienne sont bien trop sérieuses pour être délégué à une bande de clowns juste bon à organiser une fête à PRESLES, au demeurant bien sympathique (la fondue savoyarde est parfaite). Je vais vous faire une confidence: mon médecin traitant m'a expliqué qu'il ne faut pas que j'abuse de ces joyeusetés car c'est mauvais pour mon hypertension artérielle... Après l'épisode sur les théories rocambolesque de Lutte Ouvrière sur les "DEMOCRATIE POPULAIRE" (voire le précédant article en cliquant sur ce lien) ça fait beaucoup... Votre dévoué Jean GILLOT...


Première pépite de Sœur Nathalie ARTHAUD...


LO ou le réformisme à deux balles caché derrière un vocabulaire radical / ouvrier.


Une perle de Arthaud à propos de l'arrivée de Syriza au pouvoir en Grèce : "C’est une nécessité objective pour être en situation de lutter en solidarité avec le gouvernement de Tsipras tant que celui-ci s’en tient aux mesures favorables aux travailleurs qu’il avait promises et contre lui s’il tourne le dos à ses promesses."


LO défend la position selon laquelle un gouvernement capitaliste en Grèce pourrait défendre en quelque sorte des intérêts qui ne seraient pas ceux de la bourgeoisie. Les prolétaires grecs en rigoleraient de bon cœur, s'ils n'étaient pas occuper à chercher vainement de quoi nourrir et soigner leurs enfants...et pour cause !


Pendant que LO jacasse sur les vertus du gouvernement Tsipras, ce dernier impose une austérité anti-ouvrière des plus féroces.


De son temps, Trotsky dénonçait avec vigueur toutes les variantes imaginables de front populaire, qu'il considérait comme la pire des trahisons. Après Mitterrand, Royale and co, LO confirme une fois de plus, que la collaboration de classe est au coeur de son programme. " Notre correspondant anonyme...


SUR LA QUESTION GRECQUE NOUS PUBLIONS UN LIEN UTILE POUR ECLAIRCIR NOS LECTEURS SUR LA TRAHISON DE TSIPRAS: "Grèce : la répression organisée par Tsipras - Aube Dorée n'a rien à craindre

Publié le 9 octobre 2018 par Kouvelakis et Lapavitsas" CLIQUEZ SUR LE LIEN SUIVANT:




Deuxième pépite de Père Jean-Pierre MERCIER:


Quand Mercier de LO pimente le Capitalisme: La recette réformiste pour ne pas renverser la marmite !"


LO est une secte réformiste.

Mercier, terrible bolchevik de LO , couteau à beurre entre les dents, nous explique sans rire - alors que les luttes sociales ne cessent de s'amplifier et alors que 12 millions de français n'ont pas de quoi se chauffer en plein hiver - comment l'Etat bourgeois doit gérer les fonds accordés aux entreprises !!!


Ce n'est pas le renversement de la bourgeoisie qui motive ce peintre, mais les capacités du Capital français à affronter la concurrence internationale ! Ainsi, les crises de surproduction et la paupérisation des masses ne relèveraient que d'une mauvaise gestion étatique, à la quelle des ministres capitalistes "honnêtes" devraient pourvoir remédier. Des années d'austérité anti-ouvrière menées par des gouvernements de gauche avec la complicité électorale de LO, n'ont pas encore satisfaits les appétits réformistes de Mercier ! Le voila qui remet le couvert de la collaboration de classe !


Dans le passé, même les régimes les plus démocratiques traquaient les dirigeants révolutionnaires dans les périodes de troubles sociaux. Aujourd'hui, on comprend mieux pourquoi ils les invitent sur les plateaux télés !" Notre correspondant anonyme









33 vues0 commentaire
bottom of page